Category Archives: Cloud

OpenDocMan – Gestionnaire de partage de documents

OpenDocMan est un gestionnaire web écrit en PHP (donc un petit serveur web suffit !) permettant de manager des documents en ligne. Facile à mettre en place grâce à une installation automatisée, OpenDocMan s’adapte à vos besoins de partages entre collaborateurs tout en gardant la main sur vos données Une petite vidéo de présentation vaut mieux qu’un long discours – bien que celle-ci soit un peu vieillotte :

Au niveau des caractéristiques d’OpenDocMan, vous aurez :

  • la possibilité d’envoyer tout type de fichier ou seulement des types autorisés
  • ajouter des informations (meta data) pour chaque fichier
  • assigner le fichier à un département et/ou une catégorie
  • garder un historique du fichier afin de pouvoir revenir sur une version anterieure
  • ajouter une temps d’expiration du fichier

De plus l’accès de chaque document pourra être gérée pour chaque utilisateur, permettant ainsi de sécuriser vos données. Un moteur de recherche et le support multi-langue est aussi disponible dans l’interface. Bien que OpenDocMan à tout pour plaire, je lui ai trouvé deux petits défauts majeurs : pas de multi-upload de fichier et surtout l’impossibilité de créer des dossiers.

En espérant que ces deux petits aspects soient gérer dans les futures versions, OpenDocMan reste sans aucun doute très intéressant.

Demo du site officiel

Télécharger OpenDocMan

Guacamole – RDP et VNC Client en HTML5

Lorsque vous avez une multitude de connexion bureau à distance, il est conseillé d’utiliser un gestionnaire qui vous permettra de vous organiser et surtout d’avoir un accès rapide à celle-ci. Nous avions vu que des outils comme Remote Desktop Organizer ou anciennement mRemote (RIP à ce dernier d’ailleurs) proposent ce genre d’arrangement. Cependant, l’inconvénient majeur est qu’il faut obligatoirement que le client lourd soit installé sur votre machine.

Guacamole est une solution qui vous permettra d’accéder à vos connexions bureau à distance via votre navigateur web, de n’importe où et sans logiciel nécessaire. Rien de plus !

Image de prévisualisation YouTube

Guacamole regroupera donc toutes les connexions sur une seule et unique interface web. Il se comportera comme une passerelle entre le serveur souhaité et vous et établira lui-même les connexions désirées. La partie serveur (celle qui établira la connexion pour vous) sera sous Linux (paquets disponibles pour Debian, Ubuntu et Fedora) et le client devra avoir bien entendu le RDP d’activé ou un server VNC de lancé.  Bien entendu moins poussé qu’un client lourd, Guacamole permet l’accès aux bureaux à distance uniquement par le protocole RDP et VNC en se basant sur les librairies libvncserver et libfreerdp. Voici les commandes afin de l’implémenter sur un serveur Ubuntu :

Installation des dépendances nécessaire :

apt-get install tomcat6 libvncserver0 libfreerdp1

Si vous êtes sur une installation récente, libcairo2 sera aussi nécessaire (un petit apt-get install libcairo2 et on en parle plus ;))Télécharger l’archive de Guacamole sur votre serveur suivant votre version d’Ubuntu puis décompresser la :

tar -xzf guacamole-0.7.1-ubuntu-12.04-amd64.tar.gz

Aller dans le dossier décompressé puis installer les packages avec la commande suivante :

dpkg -i *.deb

Notre serveur Guacamole est maintenant installé et prêt à être configuré. C’est justement le fichier /etc/guacamole/user-mapping.xml qui comportera toutes les principales informations des utilisateurs et des connexions. Deux choix sont possibles : utilisateurs avec mot de passe en clair et utilisateurs avec mot de passe haché md5. N’ayant pas encore testé le second, je vous fais qu’une configuration en clair (mais le md5 est tout aussi facile !!)

Dans l’exemple ci-dessous, deux serveurs différents utilisant pour l’un le VNC et le second RDP seront accessibles par mon utilisateur « Brad », mot de passe « fromage », voyez plutôt :

<user-mapping>
    <authorize username="brad" password="fromage">
        <connection name="Server #1">
            <protocol>vnc</protocol>
            <param name="hostname">192.168.0.1</param>
            <param name="port">5900</param>
            <param name="password">toto</param>
        </connection>

        <connection name="Server #2">
            <protocol>rdp</protocol>
            <param name="hostname">192.168.0.2</param>
            <param name="port">3389</param>
            <param name="username">Admin</param>
            <param name="password">tata</param>
       </connection>
    </authorize>

</user-mapping>

Une fois le fichier sauvegardé, pointer votre navigateur web vers cette adresse : http://IP_server:8080/guacamole. Vous devriez tomber sur la page de login suivante : (si non vérifié que le service guacd est bien démarré)

 

guacamole_login

 

Loguez-vous avec les identifiants précédemment inscrit dans le fichier user-mapping.xml  La partie supérieure de l’interface regroupera vos connexions récemment utilisées pour un accès rapide, la seconde listera toutes les connexions disponibles (celles configurées dans le fichier user-mapping.xml et accessibles par l’utilisateur), la troisième est un papier presse permettant de copier/coller entre vos différentes sessions distantes et enfin la dernière regroupe deux options dont l’une afin d’ajuster l’affichage en fonction de la taille de la fenêtre de votre navigateur et la seconde de désactiver le son via RDP.

guacamole_main

Vous pouvez maintenant vous connecter sur les différentes sessions crées en cliquant sur celle-ci. La connexion s’ouvrira dans un nouvel onglet permettant ainsi d’avoir plusieurs bureaux à distance simultanément. Si tout est correctement configuré, la connexion s’établira normalement. Utilisé bien entendu un navigateur web récent afin d’avoir de meilleures performances notamment dans le déplacement de la souris.

Guacamole est donc un joli projet afin de centraliser ses connexions à distance. L’accès rapide à l’interface web via un ordinateur, une tablette ou un smartphone peut être très appréciable puisqu’il nécessite aucune installation d’application. Guacamole trouvera certainement sa place dans les entreprises où justement les protocoles RDP et VNC sont généralement bloqués ou au moins filtrés mais aussi pour simplifier la tâche aux administrateurs réseau en gérant les connexions disponibles pour ses client à un seul et unique endroit. Je noterai toutefois le petit défaut de ne pas pouvoir se connecter au mode console avec le RDP mais ce problème qui sera certainement solutionné prochainement.

La doc de Guacamole, très complète, vous permettra de vous aider dans vos configurations.

 

Cubby – Une excellente alternative à Dropbox avec synchronisation gratuite

Cubby est un nouveau service de cloud storage et de synchronisation de fichiers qui apporte sa petite touche de nouveautés par rapport aux services tel que Dropbox, Google Drive ou Skydrive. Lancé par les developpeurs de LogMeIn, le service de contrôle à distance de PC, Cubby propose deux différences comparables à ses concurrents :

  1. Vous pouvez synchroniser n’importe quel dossier de votre ordinateur, non pas seulement les fichiers dans le dossier « cubby ». Un clic droit sur le fichier sélectionné puis « make this folder a cubby » fera en sorte que votre dossier sera synchronisé automatiquement.
  2. En plus d’avoir 5Go gratuit dans le cloud et une synchronisation classique entre ce dernier et vos PC, Cubby offre la synchronisation entre PC totalement gratuite. C’est à dire que vous pouvez ainsi avoir les mêmes fichiers sur un ordinateur A que sur un ordinateur B sans que ceux-ci soit sur les serveurs de Cubby.
C’est donc avec ces deux options que Cubby se rend attractif. A ne pas oublier que l’interface reste vraiment simple et ergonomique et que les fichiers peuvent être partages publiquement grâce a des liens générés. Les applications pour iOS et Android sont aussi disponible permettant ainsi d’accéder (uniquement j’insiste) aux fichiers qui seront synchroniser sur le cloud.
Le service, toujours en version beta, mais en cours de test chez Flecheinthepeche.fr je vous offre deux invitations afin de faire de même ! Répondez simplement en commentaire de cet article (avec une adresse email valide bien sûr !) et je vous ferai parvenir une invitation.

hubiC disponible pour tous

hubiC, le cloud storage à la francaise, d’OVH est enfin disponible pour tous ! Je dis « enfin » oui parce qu’après des retards repoussés (annoncé pour février à la base), la possibilité d’avoir les offres payantes uniquement sur l’application Android puis iOS, vous avez maintenant la possibilité de vous inscrire et profiter de la totalité des offres disponibles.

Pour rappel, hubiC propose gratuitement un espace de stockage personnel de 25Go. Si vous souhaitez plus d’espace, vous pouvez évoluer votre compte vers les deux offres payantes qui sont 100Go pour 11.84€ et stockage illimité pour 83.60€. Oui illimité !!! Des offres vraiment tentantes et qui feront certainement la joie aux gros consommateurs que nous sommes. La limite de taille d’un fichier est fixé à 10Go dans n’importe quel offre et les applications pour Windows, Mac, Linux, Android, iOS et l’interface web sont disponibles. Attention cependant puisque toutes les applications ou presque sont encore version bêta.

Hubic s’appuie donc l’architecture d’OVH, qui ont le sait est vraiment du solide grâce aux nouveau datacenter construit il y a 2ans. Toutefois vu l’intérêt et le prix attractifs de ses offres, j’ai peur qu’OVH se fasse submerger par les nombreuses demandes, tant au plan débit qu’au plan du stockage. Espérons qu’ils vont le gérer convenablement et qu’ils nous sortent pas une limite de fair use ou un changement d’offre dans 2 semaines…

Finalement, après Dropbox, Microsoft SkyDrive, Google Drive, je crois bien que hubiC d’OVH est actuellement la meilleure offre mondiale du marché des clouds storage. Offre illimitée et disponibilité multi-plateforme font la force de ce service. Allez-vous vous laisser séduire ?

Personnaliser le menu Envoyer vers avec vos dossiers Dropbox, Google Drive, etc…

Voici une petite astuce qui vous permettra de gagner un peu de temps lorsque vous souhaitez envoyer des fichiers vers votre service cloud synchronisé : le menu « Envoyer vers », disponible lorsque vous cliquez droit sur un dossier ou un fichier, peut être personalisé et permet d’envoyer votre dossier ou fichier directement dans le dossier choisi. Plus pratique qu’un glisser-déposer entre dossiers, la procedure est la suivante :

Dans l’Explorateur de Windows, taper la ligne suivante :

%APPDATA%/Microsoft/Windows/SendTo

Ensuite dans le dossier affiché, mettez les raccourcis de vos dossiers voulus comme Dropbox, Google Drive, SkyDrive ou autre service cloud et le tour est joué !