Tag Archives: android

Comparatif des cloud services – Qui est le meilleur ?

Pour les indécis (comme moi) Gizmodo a sorti un tableau récapitulatif des principales offres de cloud storage du marché suite à la sortie de Google Drive hier. Ce tableau, en anglais, ci-dessous nous montre bien que les offres sont éclatées au niveau des tarifs, ce qui ne va pas nous aider pour notre verdict…

Cependant à première vue, Microsoft sort du lot avec SkyDrive et son une offre satisfaisante au rapport taille/prix avec ses 27Go pour seulement 10$/an. Suivit de prêt par Google Drive, le dernier en date, avec ses 25Go pour 30$/an. Les (anciens ?) kings du cloud storage, eux, se retrouvent dans le dernier wagon avec des prix assez élevés lorsqu’on les compare maintenant. Espérons que ces tarifs agressifs les feront bouger ! Il faudra donc regarder au niveau des options secondaires comme la taille max. d’un fichier, les apps etc… pour avoir une décision finale. Et là, le champs se ressert principalement sur Google Drive ou Dropbox qui sont les deux seuls à proposer une taille de fichiers max. acceptable (10 Go) pour l’un et excellente pour l’autre (illimité !). De quoi faire pencher la balance du bon coté.

Bien que ce tableau est utile, il est toujours délicat de faire le bon choix, surtout lorsque l’on sait que l’on va dépensé de l’argent pour un service et certainement pour du long terme (en effet, on ne va pas changer de cloud storage et transférer nos données tous les 4 matins). Dropbox reste, pour moi, toujours dans la course puisqu’offrant quelques cerises sur le gâteau comme la possibilité d’augmenter son espace jusqu’à 16 Go gratuitement et une solution pour les plateformes Linux, mais est-ce que Google ne va pas attirer ses clients par le simple fait qu’ils sont déjà chez eux et qu’ils utilisent déjà énormément ses services Gmail et autre Picasa, Docs… Affaire à suivre !

Et vous quel service cloud avez/allez vous choisir ?

Tablette tactile Archos 70 Internet tablet

Ahlalala !! C’est fait ! Deux ans après l’achat de mon PC portable me voilà avec dans les mains une tablette tactile ; celle d’Archos 70 Internet Tablet. Petite, légère et de bonne qualité, je vais par cet article vous présentez la bête qui occupe mes soirées…entre deux parties de Starcraft II avec les copains !Commençons par répondre certainement à la principale question que vous vous posez : pourquoi une tablette Archos plutôt qu’un iPad ? Je vous dirai simplement « le prix ». Oui l’iPad est vraiment un magnifique objet qui à l’avantage de se reposer sur un système d’exploitation stable, maîtrisé et avantageux mais qui reste trop onéreux (à partir de 490€) pour l’utilisation que j’allais en faire : lire des news, surf sur Internet, Facebook et autre bricole. De plus l’iPad a de nombreux défaut comme sa grandeur (10 pouces) totalement différent à comparer de la tablette idéale que je m’étais imaginé (7 pouces) comme la Galaxy Tab sur laquelle j’avais précédemment flashé. Flash qui s’est vite estompé lors de l’annonce du prix de ce matériel (690€ ouch…) Dommage. Bref, plus qu’à trouver une alternative bon rapport qualité/prix et voici cette Archos 70 IE qui tombe du ciel, comme une pomme d’un pommier ou voir même comme une cerise…d’un cerisier ! (ok, je ferai des efforts pour les métaphores ;))

Au niveau des caractéristiques, l’Archos n’a rien à envier à ses concurrents :

– ARM Cortex A8 à 1 GHz avec DSP
– Mémoire de 256 Mo
– Mémoire flash 8 Go (une version avec un disque dur de 250 Go est disponible)
– Écran tactile haute résolution, 800 x 480 pixels (WVGA), 7 » TFT LCD, 16 millions de couleurs
– Écran multitouch capacitif
Android 2.2 Froyo (dès sa disposition dans les prochains jours)
– Accélérateur graphique : 3D OpenGL ES 2.0
– Webcam, micro et haut-parleurs intégrés
– WiFi (802.11 b/g/n) et Bluetooth 2.1 EDR
– Le tout dans 300 grammes mesurant 201 x 114 x 10 mm

D’aspect extérieure, la tablette semble, comme nous avons l’habitude de voir chez le fabricant Archos, d’être de bonne qualité et résistant. Bien sûr, évitons les chutes afin de préserver au mieux le bijou. Vous remarquerez à l’arrière une sympathique béquille qui lorsque celle-ci sera déployé, permettra de faire tenir votre appareil comme un cadre photo, la classe totalement quoi !

Maintenant, occupons-nous de son utilisation softwarement parlant. Livrée avec Android 2.1 et upgradable à Android Froyo 2.2 dès sa sortie par Archos (non disponible actuellement. Pourquoi autant de temps ?), la tablette reste réactive et exploite correctement le système d’exploitation. Le multitouche sur l’écran capacitif est bon bien qu’un peu déroutant lorsque l’on a connu comme moi que l’iPhone : la sensibilité est différente, le dual touch est moins performant etc…bref que des choses minimes qui ne détériore en aucun cas le plaisir d’utiliser ce produit. La livraison de la tablette se voit d’or et déjà accueillir certaine application comme le Parisien, Fring ou encore Aldiko tous téléchargeable sur l’AppsLib, la librairie d’application pour les appareils Archos, entre autre.

Tenez l’AppsLib, puisqu’on en parle…poufffffff…que dire à part que c’est une moquerie totale de l’utilisateur. En gros, pour faire simple l’AppsLib recense des applications compatibles pour des matériels autre que des téléphones portables contrairement à l’Android Market qui est lui plus dans la lignée des portables (gestion de la boussole, caméra de 2M de pixel par exemple qui sont des spécificités propres aux mobiles) Mais comme avis personnel, je suis très déçu du catalogue de l’AppsLib : très peu d’applications/jeux de qualité comme nous pouvons le trouver sur le Market mais surtout la non disponibilité de pouvoir faire des choses sur une tablette qui sont pourtant à sa portée comme Google Maps ou Google StreetView. L’AppsLib reste suffisant lorsque l’on veut une utilisation contrôlée mais puisqu’on peut faire plus avec le Market, autant le faire.

Je reviendrai enfin sur les applications Vidéos et Musique fournis sur cette tablette. Il est en effet possible de regarder aisément un film de bonne qualité avec une résolution maximale de 720p à 30fps ce qui est vraiment agréable. L’application Musique qu’en à elle affiche magnifiquement vos pochettes d’albums à la façon du Coverflow d’Apple. L’écoute se fait bien même si la qualité des haut-parleurs reste limité étant donné de leur petite taille.

Pour conclure et après quelques heures d’utilisation de la tablette, je suis très satisfait de ce qu’elle m’offre comme liberté et comme souplesse d’utilisation. Elle a répondu entièrement à mes attentes tout en étant dans une gamme low cost à comparer des mastodontes cités ci-dessus. Pour environ 250€, je pense qu’Archos a frappé fort sur la table afin de pouvoir se faire une place au milieu de cette guerre tactile.
Maintenant beaucoup d’entre vous n’hésiterons pas à ne pas comprendre l’intérêt d’avoir une tablette tactile pour une utilisation personnelle. Pour ma part, j’étais du même avis surtout que ce matériel était redondant puisqu’à mi chemin d’un smartphone et d’un PC portable. Vous changerez sans aucun doute d’avis lorsque vous aurez la possibilité de vous balader, libre comme l’air dans votre maison en ayant votre tablette à portée et surtout de ne pas attendre 10 min que votre PC démarre afin de checker vos mails ou tout simplement chercher un numéro sur les pages jaunes. Les lectures au lit (chose que j’effectue assez souvent oui!) reste d’une praticité exemplaire à l’inverse des 3.5kg de votre PC portable ou de l’écran trop petit de votre smartphone. Et puis…nous sommes fières d’être geeks et avoir une tablette tactile à la maison c’est fabuleux !

PS : suite à la parution de l’article (que je vous conseille au passage) sur le test de la tablette sur le Journal du Geek, il est possible de « hacker » la tablette afin que l’on puisse avoir accès à l’Android Market et aux différentes applications Google. Il suffit pour cela de télécharger et d’installer un paquet .apk et le tour est joué. Simple comme bonjour ! Cependant, il semblerait que ce paquet ne soit pas compatible avec la version d’Android 2.2 Froyo, donc faites attention lorsque la mise à jour arrivera !

Quelques liens utiles :

Galaxy Tab : toujours en attente du prix…

Je ne sais pas vous mais cette tablette tactile de Samsung, la Galaxy tab, parait tout bonnement merveilleuse. Reprenant ce qu’Apple a lancé avec son iPad, la Galaxy Tab se voit comme le concurrent idéal et l’un des plus crédibles en proposant des caractéristiques qui font rêver :

  • Ecran 1024 x 600, 7 pouces, WSVGA
  • Dimensions : 190,09 x 120,45 x 11,98 mm
  • OS Android 2.2 Froyo
  • Processeur 1 GHz
  • Batterie 4000 mAh autonomie 7 heures en vidéo
  • Puce A-GPS
  • 2 capteurs photo-vidéo dont un en façade pour visiophonie
  • Connectivité 3G + avec slot carte SIM, WiFi a/b/g/n
  • Fonction téléphone
  • Enregistrement vidéo 30 images/seconde
  • Mémoire 16 ou 32 Go avec extension carte Micro-SD
  • Support Flash 10.1 dans navigateur Google Chrome
  • Lecteur eBooks et documents numériques Reader Hub

Confirmé lors de l’IFA à Berlin (du 03 au 08 septembre), la tablette a fait un réel succès et de nombreux l’attente avec impatience pour les tests. Presse-citron doit d’ailleurs nous proposer rapidement son avis sur la chose en avant première. Bien que cette tablette semble parfaite, la grande question est son prix que Samsung n’a toujours pas dévoilé…cela ne pré visage rien de bon et des prix exorbitants (699€ ou 799€) se font entendre sur le web, ce qui me semble assez élevé afin de titiller l’iPad.

iPad et Galaxy tab côte à côte

Mais selon le constructeur (qui a certainement du voir la vague qu’a créé le prix de son produit sur le web) nous rassure que la tablette sera accessible entre les 200€ et 300€ lorsqu’elle sera subventionnée par les opérateurs. Personnellement ça ne me rassure pas du tout…encore 25€/mois dans les poches des opérateurs…

Wait and see comme on dit en chinois.

Le test iPhone VS. Nexus One

Je devais finaliser cet article en début de semaine mais un gros rhume m’a attrapé. Mais je m’en suis ressorti plus fort, ne vous inquiétez pas tout de même ! Quoique il en soit, c’est avec un peu de retard que vous allez pouvoir visionner ce magnifique test comparant l’iPhone au Nexus One, le téléphone de Google. Rapidité de l’interface, du web, de l’application maps ou encore du mode landscape (paysage). Bien entendu et malgré que vous avez déjà dû voir beaucoup d’avis sur la toile à propos de cette bête, je me permettrai de soulever quelques points vis à vis de ce nouveau téléphone.

Voici, le tant attendu (ou pas…) fond de ma pensée de ce Nexus One comparé à l’iPhone : (bien entendu, ces remarques sont à prendre à la légère puisque je ne l’ai pas encore pris de mes propres mains, Google si tu passes par là je te donne mon adresse postale ^^)

  • le fond d’écran est vraiment un manque sur l’iPhone. Celui-ci devient fade à comparer du Nexus One mais j’ai remarqué que ce fond d’écran dynamique manquait de fluidité. Noté les quelques ralentissements au début de la vidéo, on dirait que le téléphone n’est pas assez puissant pour supporter cela.
  • le zoom sur les pages Internet n’est pas assez fluide à mon goût et c’est justement ce point que je souhaite voir chez un concurent. De plus, pas de multitouch pour les américains puisqu’il sera uniquement déverrouiller pour le marché européen d’après cette nouvelle.
  • le mode landscape me fait penser à celui des Nokia : pas fluide et trop bref. J’aime ce changement tout en douceur que l’on peut remarquer sur l’iPhone. Pourquoi ne pas en faire autant ??
  • je ne comprends toujours pas pourquoi les constructeurs tel que HTC s’obstinent à laisser un trackball. Quel est l’intérêt à part de perdre de la place qui aurait pu être au bénéfice de l’écran ? Je serai vraiment curieux de connaître le nombre de personne qui utilise encore le trackball sur un téléphone tactile, il ne doit pas y en avoir des masses.
  • niveau rapidité de chargement, il est clair que le Nexus One s’appuie sur un matériel plus puissant que dans l’iPhone, ce qui nous donne des chargements moins longs et plus fluides. Mais ce point serait pratiquement incomparable puisque ces deux téléphones n’ont pas les mêmes bases niveau hardware ; c’est comme si vous vouliez comparer une formule 1 et une voiture 2CV !
  • Google n’est pas fou et c’est là que le Nexus One apporte tout son lot d’intérêts, ce sont bien sur les services de la firme. Bien entendu, vous allez en deux minutes synchroniser vos contacts, votre agenda, votre calendrier, vos mails etc…mais ce qui est fabuleux, c’est que d’origine le téléphone vous proposera un logiciel de navigation GPS grâce au service map et streetview. Il n’est quand même pas négligeable de voir que sur la concurrence iPhone les produits GPS sont eux facturés pas moins de 70€ environ ! C’est donc une sacré économie qu’offre le téléphone.

Pour conclure, je pense que ce Nexus One a un beau potentiel. Le système Android ne demande qu’à s’améliorer et malgré sa jeunesse offre à mon point de vue LE concurrent de l’iPhone (oubliez SVP les windows mobile et le système Bada de Samsung qui n’offriront rien à long terme) L’avantage de ce téléphone par rapport aux autres évoluant aussi sur Android, c’est le fait que ce soit la même firme qui développe le software et le hardware (je parle du choix du processeur, de la mémoire etc…tout le monde sait que c’est HTC qui construit les Nexus One pour Google) de ce fait il sera plus facile aux développeurs d’évoluer sur un téléphone qui n’a qu’une seule taille d’écran et ayant des caractéristiques bien définis à contrario des autres marques où on peut voir de tout et donc difficilement adaptable pour tous les logiciels (un développeur sur Android ne va pas s’amuser à tester/adapter son logiciel sur tous les mobiles du marché pour savoir si celui-ci tourne correctement, ne rame pas etc…) Maintenant est-ce que le Nexus One va réussir à percer ? Seul l’avenir nous le dira surtout lorsque beaucoup de rumeurs affirment l’arrivée d’un nouveau terminal chez Apple…Mais bon, je vais arrêter là sinon on va dire que je souffre du syndrome Stockholm !

N’hésiter pas à envoyer vos impressions/témoignages sur ce téléphone, je suis vraiment intéressé.

HS : une petite pensée à ce monsieur de Sonim qui a présenté au CES le téléphone incassable…cassable !

Présentation de Google Chrome OS

La révolution des systèmes d’exploitation est en marche et c’est le géant du web qui s’y lance en premier. Google a présenté aujourd’hui une version de ce que sera le futur système d’exploitation, c’est à dire un simple navigateur web Chrome où il vous sera possible d’accéder à tous vos contenus situés non pas localement mais sur le net. L’idée du cloud computing est donc bien en place avec cette solution et simplifiera certainement la tâche de sauvegarde ou de synchronisation. Justement cette dernière sera d’actualité puisque tout ce que vous ferez sur votre Chrome OS sera accessible depuis n’importe quel téléphone mobile et notamment ceux équipé d’Androïd, le système d’exploitation pour téléphone portable de…Google !

Tout cela semble assez fantastique puisque cet OS sera libre et gratuit mais je pense qu’il n’arrivera pas à percer dans le monde de l’entreprise. Google Chrome OS sera plus destiné aux particuliers qui galèrent entre le choix des Windows, Mac et Linux alors que leur simple intérêt est uniquement un accès au web où ses données sont stockées. Quoiqu’il en soit, ne vous réjouissez pas trop pour le moment puisque cette monture ne sera disponible qu’à partir du troisième trimestre 2010. En attendant, vous pouvez toujours utiliser fièrement votre Ubuntu ;)

Visualiser les premières photos de Google Chrome OS sur Zorgloob et revivez le live de la présentation de Google Chrome OS sur le live de ce même site.

Related Posts with Thumbnails